Etrange Malaga – la métamorphose

« … Me ramenant sur mes rivages

Où personne ne brandit de monochrome

Où fleurit la diversité, la multitude colorée

Où la liberté n‘est pas un leurre

Où il est permis d’être.  » extrait de Retour de migration

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trop de spam, merci de répondre à la question ci-dessous ! *